Conseil Transaction Advisory

Date:

Partager l'article :

Conseil Transaction Advisory

Les opérations de transaction à l’échelle des entreprises ou fonds d’investissement répondent à un besoin permanent de mutation et d’évolution en fonction de plusieurs facteurs externes et internes. En effet, les aléas économiques, l’évolution des règlementations, la concurrence agressive, ou les réorientations des Business Models sont autant d’éléments qui peuvent impacter la stratégie commerciale. Ceci étant, pour une cession, une restructuration ou une fusion, il est crucial de s’entourer d’une équipe de spécialistes et d’expert en la matière.

Le consultant en transaction de service

Les cabinets en transaction de services sont spécialisés dans diverses opérations de cession, fusion, acquisition ou restructuration. En effet, ils disposent d’une équipe d’experts hautement qualifiés de Conseil Transaction advisory qui proposent des stratégies optimales pour chaque transaction. Ces consultants en transaction advisory sortent pour la plupart des grandes écoles d’économie et de gestion et sont titulaires d’un Bac+5 tout au moins.

Un conseiller en Transaction advisory possède donc une connaissance quasi illimitée en analyse financière et en comptabilité. Aussi, ce dernier maîtrise parfaitement les outils financiers et l’anglais du monde des affaires. Par conséquent, le Conseil Transaction advisory dispose d’un large éventail de savoir-faire pour les transactions de très grande ampleur.

Conseil Transaction advisory : leurs missions

Les opérations de transactions de grande envergure nécessitent un travail minutieux qui englobe plusieurs champs de connaissances. Ces services tels que la due diligence ou diligence raisonnable nécessitent donc un savoir-faire très avancé en analyse financière. Ils sont donc réservés aux experts en transaction advisory.

Le Selle-side due diligence

Les activités antérieures à une cession sont d’une importance capitale. En effet, elles consistent à poser un diagnostic critique de l’entreprise concernée. Seul le Conseil Transaction advisory est habilité à effectuer ce type de travaux. Ce dernier initie, planifie et effectue un ensemble de vérification interne indispensable lors de la cession. Ainsi, ce travail de base permet au vendeur d’éliminer les défaillances identifiées et d’optimiser les acquis ou points forts de son entreprise. Cette dernière pourra alors faire l’objet d’une vente qui saura satisfaire toutes les parties prenantes.

En effet, l’acquéreur va bénéficier d’une documentation claire, précise et transparente pendant que le vendeur pourra céder son patrimoine à sa juste valeur.

Le Buy side due diligence

Cette démarche concerne plutôt l’acquéreur ou l’acheteur. Ici, le cabinet en transaction de service met en œuvre une suite de démarche pour identifier les risques encourus par l’acquéreur lors de la transaction. Ce travail en amont du conseil transaction advisory permet de renforcer la confiance dans la prise de décisions du client. Aussi, il favorise l’élaboration de clauses particulières pour protéger ce dernier d’éventuels dysfonctionnements structurels ou organisationnels après acquisition.

Les tâches d’un consultant en transaction de services

Pour une due diligence réussie, le Conseil Transaction advisory met en œuvre une série d’activités bien précises. Les différentes tâches qui lui reviennent vont consister à :

  • une étude détaillée pour maîtriser le modèle économique de l’entreprise objet de la transaction ;
  • la détermination de la dette nette, et de l’EBITDA normatif pour l’évaluation du prix d’achat ;
  • l’étude approfondie liée à la performance historique de l’entreprise ;
  • la révision éventuelle du Business Plan ;
  • l’élaboration du tableau de Cash-Flows ;
  • le calcul du Besoin en Fonds de Roulement (BFR moyen et normatif) ;
  • la clause pour l’ajustement de prix.

Conseil Transaction Advisory : comment choisir un cabinet compétent ?

Le choix du cabinet pour vos opérations de transactions doit se fonder sur la compétence de l’expert ou du groupe d’experts. Il doit aussi porter sur l’expérience de ce dernier en matière de gestion de processus d’acquisition ou de cession.

Le conseiller en transaction de services doit aussi être en mesure d’appuyer le client sur le plan opérationnel en définissant des stratégies efficaces et une méthodologie qui répond clairement aux attentes.

 

 

Émilie Fontaine
Émilie Fontaine
Je navigue avec aisance dans l'univers de la finance et de l'immobilier. Fondatrice d'un cabinet de conseil révolutionnaire, elle décode les mystères de l'investissement pour ses lecteurs en ligne. Bordelaise, mentor, et auteure, Émilie transforme chaque défi en opportunité. Son mantra ? "Investir avec passion, vivre avec audace." Rejoignez son voyage inspirant vers la réussite financière.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Sur le même thème

Comprendre le test big five : un aperçu approfondi

Le Test Big Five, également connu sous le nom de modèle des cinq grands facteurs de personnalité, est...

Pourquoi réaliser un bilan de compétences ?

Envisager de réaliser un bilan de compétences n'est jamais anodin. Cette démarche peut être liée à des moments...

Synergie entre branding et marketing digital

Le branding et le marketing digital représentent deux faceteurs essentiels de la stratégie de développement de toute entreprise...

Traitement des charpentes : Le guide complet

Le traitement des charpentes est une étape cruciale dans l'entretien et la préservation des structures en bois. Les...