LMNP : comment ça marche ?

0
109
LMNP - comment ça marche ?

À l’heure actuelle, l’investissement locatif, y compris, le LMNP connaît un véritable essor. Il est même vivement encouragé par l’État. D’autant plus, ce type de location est accessible à tous les locataires. Vous souhaitez également vous lancer dans ce domaine, mais vous ignorez encore ses principes de fonctionnement. Voici pour vous aider quelques informations concernant le LMNP.

Qu’est-ce qu’un LMNP ?

La Location Meublée Non Professionnelle ou LMNP est un statut fiscal attribué aux personnes qui se lancent dans la location meublée. Elle concerne les biens immobiliers locatifs loués de manière saisonnière ou en tant que résidence principale. Comme son nom l’indique, elle intéresse uniquement les bailleurs non professionnels, uniquement dans le cadre d’un complément de revenu. Elle reste donc accessible à tous les contribuables français qu’il s’agisse d’un jeune étudiant actif, un salarié en déplacement ponctuel ou un senior souhaitant majorer ses revenus. 

Comment fonctionne un LMNP ?

Le principe d’un LMNP est en général assez simple. Les démarches à suivre se découpent en plusieurs étapes. Pour commencer, il faut avoir un bien immobilier meublé. Dans ce cadre, la maison ou l’appartement doit avoir une surface minimale d’habitation, avoir une performance énergétique minimale et remplir une certaine condition pour garantir la santé et la sécurité du locataire

Pour une occupation en tant que résidence principale, le contrat de bail est conclu pour une durée minimale de 1 an, avec une possibilité de renouvellement. En ce qui concerne une location saisonnière, le bailleur doit effectuer une déclaration du logement auprès de la mairie de la zone de location du bien immobilier.  

Comment démarrer son statut LMNP ?

Pour régulariser son statut LMNP, le propriétaire-bailleur doit respecter certaines conditions. Il doit assurer l’absence des parasites et des animaux nuisibles dans son logement. Une fois ce critère respecté, il doit déclarer son statut de loueur de bien meublé non professionnel auprès du Greffe du Tribunal de Commerce du lieu de localisation du logement. Il obtient suite à cela un numéro d’immatriculation. Après cette étape, il peut librement mettre son bien en location et percevoir des revenus mensuels.

Comment déclarer un LMNP ?

En général, un LMNP est soumis au régime du micro-BIC ou au régime réel. Les revenus perçus sont dans ce cas imposables et doivent être inscrits sur la déclaration de revenus. Pour la première option, le bailleur doit remplir le formulaire 2031 et les annexes 2033-A à 2033 -E. En ce qui concerne le régime du micro-BIC, il faut effectuer une déclaration 2042 C Pro. Celle-ci doit être accompagnée d’un formulaire Cerfa n° 11222*22.

Quels sont les avantages fiscaux du statut du LMNP ?

Sur le plan fiscal, les avantages du statut LMNP dépendent de son régime fiscal. En termes de régime micro-BIC, la recette générée par le logement est déductible à l’impôt pour une forfaitaire de 50 %. Cet avantage concerne uniquement les locations meublées qui rapportent une recette annuelle inférieure ou égale à 72 600 €. 

Pour le régime réel simplifié, le bailleur peut profiter d’une déduction d’impôt sur le coût de l’entretien, de la réparation ainsi que sur les frais d’assurance, de gestion et de compatibilité du logement. Les amortissements liés aux travaux de construction ou d’amélioration sont également déductibles.  

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here