L’arbre de vie : histoire et signification

0
79

L’arbre de vie : histoire et signification

Dans l’histoire des différentes civilisations, il existe des symboles sacrés connus de tous. Nombreux ont gardé cette place importante malgré les siècles qui sont passés. On peut identifier l’arbre de vie comme un de ses symboles qui reste d’actualité jusqu’à ce jour. Venue de loin, sa signification peut varier d’une culture à une autre sans que les fondements ne changent.

Origine de l’arbre de vie

L’arbre de vie existe depuis les époques anciennes et a une très grande valeur spirituelle. On ne saurait donner l’origine exacte de ce symbole qui a connu plusieurs ères et civilisations. Il a été retrouvé un peu partout sur la planète.

Les historiens ont tout de même pu établir les traces de l’arbre dans les anciennes civilisations sud-américaines, européennes et du Moyen-Orient. On en découvre également des traces dans la mythologie, la philosophie, mais aussi la science. Durant cette longue période, le symbole arbre de vie n’a pas perdu de sa valeur. Le plus ancien exemple connu remonte à environ 7000 av JC aurait été retrouvé en Turquie dans les fouilles de Domuztepe.

Que représente l’arbre de vie ?

L’arbre de vie est représenté par un grand arbre avec des branches et de nombreuses racines bien ancrées dans le sol. Il est considéré comme le symbole de la vie. Il symbolise le lien entre la terre et l’au-delà et par ricochet le lien avec la famille terrestre et les ancêtres. Ces branches sont semblables à des ramifications biologiques qui grandissent et s’étendent sans cesse sur des générations.

L’arbre de vie représente également force et croissance par sa manière de s’implanter. Il étend ses branches en hauteur et très largement, un peu comme pour s’imposer. Il couvre ainsi le monde tout entier. Ensuite, avec des racines bien profondes et solides, dans le sol, il reste ferme et se renforce davantage. Symbole de fertilité, il représente bien la croissance. Lorsqu’un petit arbre est mis en terre, il prend petit à petit de la place et grandit progressivement. Il devient géant et fort après une longue période de croissance. On le reconnait aussi comme le symbole de l’individualité par la particularité de chaque espèce. Immortalité et renaissance la définissent autant, car elle laisse ses feuilles mourir pour renaitre chaque saison. Il transmet son essence qui donne de nouveaux arbres. Il reste par ce fait immortel tout en invoquant la paix.

Quelle signification les religions donnent à l’arbre de vie

Pour avoir traversé différentes civilisations, l’arbre de vie signification est propre à chaque religion.

Dans le christianisme

L’arbre de vie a été mentionné dans la Bible au début du livre de la genèse. C’est l’arbre à fruit dont il est fait cas dans le jardin d’Eden. C’est par lui que le péché est arrivé sur terre à travers le serpent qui a poussé Adam et Ève à manger le fruit interdit. C’est l’arbre de la connaissance du bien et du mal.

Dans le bouddhisme

Dans le bouddhisme, il est plus connu sous le nom de l’arbre de Bodhi. Pour les bouddhistes, c’est l’arbre des lumières, car c’est sous lui que le Bouddha a atteint l’illumination. Ce qui fait de lui un symbole sacré.

Chez les Celtes

Pour les Celtes, c’est le signe de l’harmonie et de l’équilibre. Dans la culture celtique, les hommes étaient considérés comme ayant des pouvoirs magiques. Ils tenaient leurs grandes réunions en dessous.

Dans le Coran

L’arbre de vie est identifié comme l’arbre de l’immortalité dans le coran. Comme dans le christianisme, c’est le symbole de désobéissance. Adam et Ève n’ont pas respecté les interdictions de Dieu.

Dans le judaïsme

Selon le récit hébreu de la création, c’est le symbole de la source de vie. Il est présenté comme le plus bel arbre placé au milieu du jardin d’Eden par Dieu.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here