Bon à savoir avant de pratiquer du canoë kayak

0
23
Bon à savoir avant de pratiquer du canoë kayak

Vous prévoyez d’aller faire une première randonnée en canoë kayak ? Cette activité nautique est un moyen pratique d’allier contact rapproché avec  la nature et sport à la fois. Cependant, étant donné les risques que présente cette discipline aquatique, il est temps de connaître les essentiels avant la pratique du canoë kayak.

Quelques lignes sur l’activité

Le canoë kayak est une activité silencieuse en non agressive, privilégiant la découverte en douceur des milieux naturels rares et peu accessibles. Pour vouloir pratiquer cette discipline, il est important d’avoir une attitude écologique. Cela consiste à avoir la volonté de respecter le milieu aquatique, ainsi que la vie qu’il abrite, tout en faisant des efforts pour cohabiter de manière harmonieuse avec les autres usagers. 

En optant pour le canoë kayak, les randonneurs se rapprochent de la nature, tout en découvrant le monde sous un nouveau point de vue, dans la mesure où la navigation se déroule en silence dans des régions isolées et pratiquement inaccessibles au grand public. 

La préparation avant la pratique du canoë kayak

Une fois la décision prise pour la pratique du canoë kayak, il faut bien se préparer. En premier lieu, la préparation est physique, étant donné que tous les muscles du corps participent à cette activité, particulièrement le dos, les bras et les abdominaux. Les jambes et les fesses sont également très sollicités, d’où une bonne préparation physique nécessaire, incluant un entraînement régulier et des étirements. Cela permet d’éviter des blessures aux épaules ou aux poignets lors de la première randonnée. 

Avant la première pratique, il est aussi important de s’informer sur les conditions météorologiques. Effectivement, la tenue et l’équipement doivent être appropriés à celles-ci, d’autant plus que le vent, ainsi que les conditions de navigation de baignade contribuent à rendre l’expérience plus enrichissante. 

La veille sécuritaire

 Avant la première sortie en canoë kayak, il faut s’assurer de connaître le mouvement de l’eau. Notez que même calme, l’eau peut changer de mouvement en quelques secondes. Il est donc très important de savoir évaluer une situation pour s’arrêter à temps au besoin pour éviter les accidents.

Il est aussi primordial de connaître les bases de la communication des kayakistes, notamment en cas d’urgence. Effectivement, il existe des gestes de communication particuliers permettant de transmettre des messages en cas de besoin. 

Enfin, étant donné les aléas de la nature, surtout que l’eau abrite bien de vies, il faut que les randonneurs restent toujours vigilants et sur leurs gardes. Ainsi, en cas de surgissement imprévus d’animaux, ils peuvent réagir de manière positive pour éviter de chavirer avec l’embarcation.

Les bonnes attitudes en canoë kayak

Une fois dans l’eau, le randonneur doit avoir une attitude zen et rester à l’aise dans toutes les circonstances. La meilleure option consiste à se faire encadrer au début pour acquérir les bonnes pratiques de sécurité, de tenue des pagaies et même de la position pour s’asseoir. Une fois sur l’embarcation, il faut être confortablement assis, avec des jambes un peu fléchis pour éviter les tensions dans le bas du dos. 

De la même manière, il faut toujours adopter une bonne posture droite dans le canoë kayak. La précipitation est à bannir une fois sur l’eau pour éviter, que ce soit pour monter ou pour descendre. 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here