Zoom sur le masque africain

Le masque est un objet universellement connu. Que ce soit en Europe, en Amérique, en Océanie, en Afrique ou encore en Asie, presque tout le monde sait ce que c’est qu’un masque ou en a au moins entendu une fois. Ici, ce qui nous intéresse, c’est le masque africain. En Afrique, les masques sont d’une très grande importance, surtout lorsqu’ils sont portés lors des cérémonies. Nous en attendons souvent parler, mais nous ne savons pas toujours ce dont il s’agit réellement. Dans cet article, nous essayerons de faire le récapitulatif à propos de ces masques. De leur histoire à la technique de fabrication, vous en saurez davantage à propos de ces masques en lisant cet article. Sans plus tarder, allons alors à la découverte du masque africain.

L’histoire du masque africain

Il est difficile de dire exactement la date à laquelle le masque a vu le jour en Afrique. Mais, nous pouvons simplement dire que le masque africain tire son origine de depuis la nuit des temps. Déjà, on le trouve sur certaines peintures pariétales du Tassili en Algérie à l’époque où le Sahara Orientale (l’Afrique du Nord), était encore habité par une population noire. Il en est de même pour les pariétales de l’Ennedi au Tchad ou du Tibesti. Il faut rappeler que c’est notamment au cours de la période coloniale que les européens ont découvert le masque africain et en ont exporté une grande partie dans leurs musées et galeries. Cette découverte par les artistes et intellectuels de l’Europe au début du XXème siècle a considérablement impacté l’histoire de l’art moderne. Aujourd’hui encore, le masque occupe une importante place en Afrique et se présente sous plusieurs formes et styles. Aussi, il est fabriqué avec une variété de matériaux.

Les techniques de fabrication du masque africain

Si la définition occidentale revient à considérer le masque comme un objet  destiné à être porté sur le visage, il est tout à fait normal que sa conception ne soit pas aisée. En effet, la fabrication d’un masque nécessite un travail de sculpture avec des finitions minutieuses. Le masque est tout simplement un objet d’art à part entière. Par exemple, si nous prenons le cas du Libéria, le sculpteur ne se sert que de l’herminette (hachette dotée de tranchant recourbé rappelant un museau d’hermine) pour réaliser son masque, du début jusqu’à la fin. Par contre, il suffit de faire un tour en Côte d’Ivoire pour voir que là, le sculpteur utilise une autre technique pour son travail. Dans ce pays, les masque sont très souvent faits avec du bois d’hévéa sauvage encore connu sous le nom d’arbre à caoutchouc. Et, si le sculpteur commence son travail avec l’herminette, il le termine avec un couteau, et une couche de peinture vient finaliser les travaux. Comme vous l’avez certainement déjà compris, les techniques de fabrication du masque africain varient d’un pays à un autre.

Cet article prend fin ici, et c’est un réel plaisir pour nous de savoir que vous êtes désormais mieux informé à propos des masques en Afrique.

Derniers articles

Quel type de menthe pour son mojito ?

La menthe constitue l’élément de base du mojito. Elle se présente sous plusieurs types d’espèces. À vous de choisir celle qui vous convient le...

Avantages de passer par un chasseur d’immeuble

Placer son argent dans l’immobilier, c’est une excellente idée étant donné que ce type de produit augmente de valeur d’année en année. Cependant, si...

Tendance marketing : le contenu

Le cours du marketing suit l’évolution des outils de travail et les technologies utilisées, entre autres les sites e-commerces. Il y a également l’application...

Comment trouver le bon dj pour votre mariage ?

Votre mariage est sans doute un des jours les plus importants de votre vie. C'est pourquoi vous souhaitez que tout soit parfait et qu'il...

Offrir un poster Avengers en cadeau ?

L’anniversaire de votre fils ou votre fille approche, mais vous ne savez pas encore quoi lui offrir. Vous pouvez essayer le poster d’un ou...

RESTEZ CONNECTÉS

4,837FansJ'aime
3,814SuiveursSuivre
Quentin Rault
Quentin Rault
Après une carrière de journaliste à Libération puis chez les Échos, j'ai décidé de me lancer en tant que journaliste indépendant. Passionné de nouvelles technologies, d'art contemporain et de la vie Parisienne, je partage sur ce site mes découvertes et expériences.

Quel type de menthe pour son mojito ?

La menthe constitue l’élément de base du mojito. Elle se présente sous plusieurs types d’espèces. À vous de choisir celle qui vous convient le...

Avantages de passer par un chasseur d’immeuble

Placer son argent dans l’immobilier, c’est une excellente idée étant donné que ce type de produit augmente de valeur d’année en année. Cependant, si...

Tendance marketing : le contenu

Le cours du marketing suit l’évolution des outils de travail et les technologies utilisées, entre autres les sites e-commerces. Il y a également l’application...