Comment fonctionne un illustrateur freelance ?

0
111
Comment fonctionne un illustrateur freelance ?

Professionnel des arts graphiques, un illustrateur travaille la plupart du temps en tant qu’auto-entrepreneur, avec un statut de travailleur indépendant. En tant que freelance, il travaille comme employeur et employé à la fois, et ce, pour son propre compte. Découvrez à travers cet article comment fonctionne réellement un illustrateur freelance.

Un auto entrepreneur qualifié qui évolue seul

Un illustrateur freelance est un prestataire qui travaille sur la base de contrats de prestations de services. En tant qu’auto-entrepreneur, il effectue l’enregistrement comptable de ses propres prestations de services. Il s’agit de travailleur indépendant, bien organisé, autonome et polyvalent. 

Ses compétences techniques peuvent résulter d’une autoformation (autodidacte), ou de formations spécialisées en design graphique, communication, médias imprimés, métiers d’arts ou arts plastiques. 

Des techniques de prospection variées

L’illustrateur freelance trouve ses clients par le biais de sa réputation. Effectivement, le bouche-à-oreille est la meilleure publicité d’un auto-entrepreneur, et pour ce type de prestataire, il continue à faire ses preuves pour renforcer sa réputation professionnelle. En l’occurrence, tous les clients satisfaits apportent leur contribution à instaurer une bonne image du professionnel de l’illustration par le biais de leurs relationnels et proches. 

Étant donné l’évolution de la technologie, l’image numérique est aussi une bonne stratégie fonctionnelle pour la prospection de clients d’un freelancer, notamment quand il s’agit d’illustration. Outre cela, la digitalisation contribue également à compléter la stratégie marketing de l’illustrateur indépendant. Il s’avère même être la plus grande vitrine optimisant la recherche de clients. Dans ce contexte, toutes les technologies de l’information et de la communication peuvent être exploitées. Cela peut être des sites ou des blogs spécialisés qui serviront à véhiculer une bonne image de marque, de manière à trouver des clients.

Un illustrateur freelance crée son portfolio et développe sa présence en ligne

L’illustrateur freelance est un prestataire professionnel qui évolue dans le domaine des arts. En l’occurrence, son portfolio équivaut au curriculum vitae des chercheurs d’emploi dans les autres domaines. Le portfolio représente un dossier personnel comprenant les acquis de formation, ainsi que les expériences à faire valoir pour convaincre un client de lui confier un projet spécifique. À l’époque actuelle, il est préférable de privilégier un portfolio numérique pour faciliter les communications. 

Outre cela, il doit aussi imposer une bonne image sur internet afin d’élargir son audience en ligne et susciter plus d’intérêt pour d’éventuels prospects. La visibilité sur internet est un atout majeur pour ce type de prestations professionnelles. 

Un illustrateur freelance travaillant dans les règles de l’art

Étant un travailleur indépendant, l’illustrateur freelance doit disposer d’un statut juridique adapté à son métier.  

La maison des artistes

La première option consiste à se déclarer auprès de la maison des artistes, l’organisme chargé de la tutelle des artistes concepteurs et créateurs dans divers domaines (édition, presse, livre, communication et publicité). Cette institution se charge des prélèvements des charges sociales URSSAF sur les rémunérations perçues par l’artiste. Cette option s’adresse surtout aux artistes qui commercialisent leurs œuvres en personne. 

L’Agessa (Association pour la gestion de la sécurité sociale des auteurs)

L’Agessa est une institution destinée à recevoir les déclarations des professionnels. Dans ce cas, les artistes sont des adhérents qui gagnent des revenus issus de l’illustration et de la rédaction de livres. Cette option s’adresse à l’illustrateur freelance qui travaille sur des supports variés, et des conceptions de différentes formes. 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here