Bien choisir son assurance loyer impayé

Bien choisir son assurance loyer impayé

Souscrire une assurance loyer impayé permet aux propriétaires de bénéficier de divers avantages. Elle permet de recouvrir les impayés durant le contrat de location, ce qui revient à dire protéger l’investissement locatif.  Mais encore faut-il trouver la meilleure offre d’assurance. Voici quelques astuces pour trouver la bonne décision à prendre.

Évaluer les conditions d’éligibilité 

Il existe des conditions d’éligibilité commune pour les assurances loyer impayé ou la garantie de loyer impayé.  Elles concernent la solvabilité du locataire, c’est-à-dire sa capacité à payer les cotisations d’assurance. Toutefois, il existe d’autres critères qui peuvent être spécifiques à une compagnie d’assurance.

Vous devez alors vous renseigner sur les différentes exigences de l’assureur. Elles peuvent être simples ou plus contraignantes surtout par rapport à la situation professionnelle du locataire. Par exemple, un assureur peut exiger que le locataire soit en CDI tandis qu’un autre accepte les requêtes autant pour un contrat de travail à long terme que pour un contrat court terme.

Il faudra alors voir si les conditions vous conviennent ou non. En tant que propriétaire, le choix dépendra du type de locataire que vous souhaitez héberger dans votre habitation. Si vous avez déjà trouvé un locataire et que le bail est déjà signé, il faudra trouver une compagnie proposant des offres adaptées à la situation.

Analyser le principe de fonctionnement de l’assurance

Au moment de choisir une assurance loyer impayé, il faut bien s’informer sur le service proposé par la compagnie.  Une GLI doit couvrir quatre éléments dont les impayés, la résiliation du contrat sans préavis, les frais de contentieux, et les dégradations constatés dans le logement à la fin du contrat. Si vous craignez seulement les impayés, il faut que l’offre comprenne au moins la garantie de loyer impayé.

Il est aussi préférable de choisir son assurance en fonction de la durée des remboursements. En effet, la compagnie peut avoir son propre mode fonctionnement par rapport au règlement de l’assurance, dans le cas où l’une des situations précédemment citées se présente. Les modalités de versement de l’indemnité varient d’une assurance à l’autre.

L’assureur peut  exiger des pièces justificatives à l’assuré pour débloquer l’assurance. La démarche pour bénéficier de l’indemnité peut alors être longue selon la compagnie que vous aurez choisie. C’est pourquoi, il faudra bien lire le contenu du contrat avant de le signer.

Comment souscrire une assurance loyer impayé ?

Dès que vous aurez fait votre choix en évaluant les conditions d’éligibilité et en prenant bien connaissance du fonctionnement de l’offre, vous avez le choix entre deux options pour officialiser votre contrat. En effet, vous pouvez soit contacter vous-même la compagnie ou faire appel à un courtier.

La différence entre ces deux options se situe par rapport au taux de la cotisation à payer. Une agence peut vous permettre de bénéficier d’un taux réduit. En contrepartie, vous devez payer ses  prestations.

Pour sécuriser davantage votre investissement locatif, n’hésitez pas à adhérer au service « le 15 ». Il s’agit d’une offre d’assurance qui vient renforcer l’assurance loyer impayé. Elle vous garantit la perception d’un loyer régulier tous les 15 du mois.  Vous n’aurez plus de souci par rapport au retard de paiement et aux différentes pénalités pouvant en résulter.

Quentin Rault

Quentin Rault

Passionné de nouvelles technologies, d'art contemporain et de la vie Parisienne, je partage sur ce site mes découvertes et expériences.

Leave a Comment